Végétaliser l’urbain pour s’adapter au changement climatique

L’évapotranspiration des végétaux permet de créer des îlots de fraîcheur dans les centres villes et permet de mieux supporter les vagues de chaleur

Enjeu S'adapter au changement climatique
Objectif Aménager les espaces urbanisés
Action Mutualisée Moyens partagés mais mise en oeuvre séparée

Contexte

Aux côtés de l’atténuation du changement climatique, qui consiste à réduire les émissions de gaz à effet de serre ou les émissions de polluants atmosphériques, l’adaptation est souvent un peu moins considérée. Cette adaptation au changement climatique n’est pas moins nécessaire puisque l’atténuation seule ne suffit pas : la preuve en est, nous vivons déjà des canicules et des épisodes météorologiques de plus en plus fréquents (tempêtes, cyclones, ouragans) qui sont accentués par le réchauffement de l’atmosphère et par l’augmentation de la quantité de vapeur d’eau dans l’air.

Constat

Les centre-villes sont souvent très minéralisés (bâtiments, routes, places, rues marchandes, etc.). Cette caractéristique a pour effet d’absorber beaucoup de chaleur l’été en la restituant jusqu’en soirée.

On observe ainsi ce que l’on appelle un îlot de chaleur urbain (ICU).

Les végétaux, par leur seule présence, à condition qu’ils aient accès à l’eau (arrosage ou par leurs racines dans le sol) permettent d’apporter de l’ombrage mais aussi de la fraîcheur car ils “évapotranspirent”. L’évapotranspiration, phénomène physique, absorbe de l’énergie et donc rafraîchit l’air ambiant.

Objectif

L’objectif de cette action est de travailler à maintenir et à intégrer des espaces végétalisés aux projets d’aménagement et d’urbanisme, en particulier dans les centre-villes.

Moyens

Il conviendra de s’appuyer sur l’étude ICU faite sur le centre-ville d’Apt, réalisée par le GREC-SUD, qui montre assez distinctement qu’à tout moment de la journée, les espaces les plus minéralisés/artificialisés sont plus chauds que les espaces périphériques et plus végétalisés.

Où en est-on ?

La restitution de l’étude ICU sur le centre-ville d’Apt a été faite à l’automne 2021. Elle servira de source d’inspiration pour proposer des préconisations dans les futurs projets d’aménagement et d’urbanisme.

mis à jour le 12/01/2022

Ce contenu vous-a-t-il été utile ?

Contactez nous

CCPAL
81 avenue Frédéric Mistral
84400 Apt


Visitez notre site Ecrivez nous


COTELUB
128, chemin des vieilles vignes
84240 La Tour D'aigues


Visitez notre site Ecrivez nous
Végétaliser l’urbain pour s’adapter au changement climatique

Action Mutualisée
Moyens partagés mais mise en oeuvre séparée

Action N° 25
Logo CCPAL
Action N° 24
Logo COTELUB


Etapes de l'action

2020
- Diagnostic échelle globale et typologies d’espaces, localisation des principales zones d’ICU (Ilots de Chaleurs Urbains) et IFU (Ilots de Fraîcheurs Urbains)
- Elaboration d’un plan d’actions, dont ciblage des opérations exemplaires sur les projets publics ; et stratégie de sensibilisation et pédagogie
- Traduction dans le PLU sous forme de CBS

2021
- Recherche de financement sur les projets publics, en investissement et en fonctionnement
- Planification des travaux à réaliser sur les espaces publics avec les communes
- Mise en œuvre des supports de communication et sensibilisation

2022
- Lancement des études et démarrage des premiers projets sur les espaces publics

2023
- Lancement des études et démarrage des premiers projets sur les espaces publics
Périmètre de l'action

EPCI

Maître d'ouvrage

EPCI   CAUE 84   PNRL

Pilotage

Techniciens : Service Aménagement du Territoire

Elu(s) : VP développement durable

Dispositif/contractualisation associé

Dispositif régional « 1 million d’arbres » et son Appel à Projets « Arbres en ville », Dispositif départemental « Planter 20 000 arbres en Vaucluse »

Moyens humains

0,3

Cibles/bénéficiaires

Entreprises   Habitants   Communes   Touristes   Artisans/commerçants

Budget de fonctionnement

- Coût en termes d’animation, de mise en œuvre et de réalisation d’études
- Coûts en termes de gestion et entretien des espaces
Montant à définir

Impacts de l'action

 Production énergie
 Atténuation des productions de GES
 Maîtrise des dépenses de fonctionnement
 Préservation de la biodiversité
 Chiffre d'affaire local généré
 Réduction des inégalités sociales
 Emplois créés
 Réduction des polluants atmosphériques
 Réduction des consommations d'énergie


Indicateurs de résultats

Nombres d’espaces publics végétalisés
  Nombre de m2 de végétal par habitant (critères de l’OMS : 9m2/habitant)

Inscrivez vous à notre newsletter

Obtenez des informations régulièrement sur le plan Climat

Contactez nous

Et recevez rapidement une réponse à votre requête.